Bienvenue voyageur sur ce blog qui a pour but de partager mes passions : le wargame (historique et fantastique), les jeux d'escarmouches et les jeux de rôle.

dimanche 21 février 2021

Rapport de bataille KoW - Vanguard : Ogres vs Morts Vivants

 Nouvelle partie de Vanguard ce samedi après midi avec l'ami Hervé. Cette fois-ci il sort des ogres avec ses figurines de feu battle. Après demande sur ce qu'il souhaitait affronter il a désigné les Morts Vivants.

Voici les listes (200pts) : 

Ogres

  • Capitaine ogre avec arme lourde
  • 2 braves
  • 1 trancheur arme lourde
  • 1 brave berzerker
  • 1 briseur de siège
  • 1 chamane ogre
Morts Vivants : 
  • 2 Nécromanciens
  • 3 zombies
  • 2 revenants
  • 1 squelette
  • 1 spectre
  • 1 faucheur d'âme
  • 1 loup garou
Le scénario tiré fut "récupération des plans". Un cadavre d'espion est posé au centre de table. Les Deux bandes doivent le fouiller (pour une action courte) et ensuite un dé est lancé : sur 1-6 les plans sont sur le cadavre. Sinon on lance un second dé, sur 1-4 il est dans le premier coin d'un des quarts de table inoccupé et sur 5-8 sur le second. Hervé gagne le toss et choisit son côté. 



Nous déployions nos bandes dans les quarts opposés restants (Est et Ouest) dans un carré de 9"x9" à partir du coin.

Hervé gagne le premier tour et fait foncer son capitaine.

Pour ma part je fais courir ma horde de cadavres au maximum et mon spectre volant va de suite aller fouiller le cadavre et... les plans sont là. Direct. Ca va donc être "assaut sur le central" et mon spectre est en première ligne avec une pancarte "hit me"

le berzerker et le briseur se placent derrière le capitaine. Les autres déboulent sur la place par le sud-ouest.

je dépense 2 points de pouvoir (PP) pour lancer Surge qui permet une marche gratuite à tout mort vivant de type soldat ou guerrier à 9" d'un de mes commandants. Malheureusement le spectre étant de type soutien il n'en bénéficie pas...je rameute donc tout ce que je peux pour l'inévitable pugilat central. Mon nécro du fond créer un squelette supplémentaire tandis que mon chevalier vampire (faucheur d'âme) passe la clôture sur ma gauche et que le loup garou se place devant celle de mon aile droite. 

Round 2. Avec mes 12 figurines (contre 7), Hervé était assuré de terminer d'activer avant moi et donc d'avoir l'initiative. Il propulse son capitaine ogre contre mon spectre. Avec 9 touches obtenues je suis plus que content de bénéficier de la règle d'armée des morts vivants "Revenus de la tombe" qui stipule que tout mort vivant à 6" d'un commandant (mes nécros donc) et réduit à 0pv sont automatiquement mis au sol et n'ont pas à tester pour ne pas mourir. Cela veut dire qu'il faut tuer les crevards en deux temps.  A mon tour je relève immédiatement mon spectre pour éviter qu'il ne se fasse achever. Et effectivement tout le monde se jette l'un sur l'autre au centre pour le contrôle des plans. 

La rue devient un immense champ de bataille. Un brave charge mon squelette et le met à terre, je contre attaque avec 2PP pour faire un assaut de groupe de mes 3 zombies contre le capitaine ogre mais malgré la règle assaut groupé qui leur donne une force dévastatrice égale au nombre de zombis impliqués (donc 3 ce qui est beaucoup), Hervé, qui a déclenché au tour précédent pour 2PP le pouvoir racial des ogres "défiance tribale" (qui permet d'avoir 1 dé bonus pour chaque jet d'armure pour toute la bande jusqu'à la fin du round) sauvegarde quasi tout et le boss ogre ne prend que 1 blessure. 


Un brave arrive au secours de son boss et renverse un zombi mon revenant proche le contre attaque sans le blesser. Le reste de la bande ogre accourt et mes nécromanciens créent 2 squelettes supplémentaires.  Je ramène au centre mon vampire tandis que ma nuée  surgissant de la maison rouge, échoue à blesser le brave le plus à gauche

Hervé dépense des PP pour refaire frapper ses ogres. Les combats se passent très mal pour moi puisque mon spectre et mon revenant de gauche sont mis au sol. Ma nuée déjà blessée par la contre attaque du brave est renversée par le berzerker qui investit la maison rouge. toutes mes attaques sont ratées d'ailleurs car mes soldats n'ont pas assez d'attaques et que le pouvoir racial défiance tribale mitige les dégâts...

Je suis à ce moment pris un peu à mon propre piège. Mes troupes cheap et dures à tuer font magnifiquement barrage, mais du coup mes deux tapeurs (le faucheur d'âme et le loup garou) sont bloqués et ne peuvent participer. Idem pour mes nécros qui ne peuvent lancer d'éclairs dans la mêlée. J'en suis à devoir attendre que l'un ou l'autre de mes soldats meurt... Finalement Hervé achève mon zombi au sol avec son brave ce qui me donne une ouverture mais petite. De dépit j'envoie mon loup garou dans la maison blanche à droite à défaut de mieux.

A gauche mon squelette tente d'aider la nuée mais il se fait défoncer par la riposte du berzerker et fini au sol.

Round 3. Hervé fait courir son chamane et son trancheur sur ma gauche. Profitant de sa grande taille son chamane me lance une boule de feu qui blesse mon nécromancien (qui soutient la mêlée on va dire). Heureusement j'ai bien assez de squelettes à leur opposer dans ce côté.


Hervé fait courir son briseur de siège sur ma gauche derrière le chamane et le trancheur. Ce faisant, il n'y a plus personne en seconde ligne chez lui. Il faut donc que je débloque la situation, aussi mon loup garou court à l'étage et saute de la fenêtre sans dommage pour engager le brave  qu'il blesse pour 2 points. C'est le moment que j'attendais puisque je dépense alors 1PP pour jouer une deuxième figurine et je fait charger le faucheur d'âme dans le trou de souris. Avec cette fois la supériorité (+1 dé), la charge (+1 autre) et la soif de sang (+1 dé contre une cible blessée) je finis, malgré un jet décevant par débiter le brave en morceaux.

Le berzerker achève ma nuée dans la maison rouge, tandis que mes squelettes convoqués engagent le chamane et le trancheur sans leur faire grand chose (juste 1 blessure sur le chamane). 

Le capitaine refait un round d'attaque sur mon spectre et le couche sans le tuer (toujours encore merci à la règle revenus de la tombe ) . Mon loup a complètement rebattu les cartes pour le tour à venir.


Donc, le capitaine ogre remet mon spectre au sol (je l'avait relevé entre temps) et à mon tour je fais pour 2 PP un assaut de groupe avec le zombi, le faucheur d'âme et le loup garou. Face à tant d'ennemis le capitaine ogre décède pile poil.

Mais Hervé n'a pas dit son dernier mot, revenu sur ses pas, son briseur de siège percute mon loup garou et malgré une seule blessure sa règle marteau pilon envoie mon lycanthrope au sol.

Je profite de la confusion pour activer un des zombis qui ramasse les plans sur le cadavre et se recule à l'abri. Mais ce faisant je laisse l'opportunité à Hervé de dépenser 1PP pour refaire frapper le briseur de siège sur mon loup garou à terre. Je dépense 1PP également pour ajouter un dé à la défense du loup qui survit de justesse à 1 PV. 

Je continue de jouer le pourrissement. A ce moment là, je découvre que mon nécro dispose du sort soin. Me morigénant pour ma stupidité de ne pas l'avoir utilisé plus tôt, je lui fais immédiatement lancer un soin sur le loup qui lui rend 2PV !

Dans la maison rouge mon squelette est mis au sol tandis que dehors le trancheur met un autre squelette au sol.

le squelette se fait aplatir
Je choisis de plutôt faire relever mon revenant dans la rue, permettant donc à Hervé de dépenser 1PP pour refaire frapper le trancheur qui achève le squelette déjà au sol derrière la haie.


Lors du Round 4 le faucheur d'âme le spectre et le revenant font un assaut de groupe pour tuer le briseur de siège (2PP)

Hervé fait charger son trancheur sur mon nécro mais contre toute attente (et avec l'aide d'un petit dé pour 1PP) le nécro s'en sort avec juste 1 blessure.

Dans la maison rouge mon squelette que j'avais relevé à la fin du tour précédent réussi une cascade de 8 avec 1 seul dé (motivé le sac d'os !) et colle 2 blessure au Berzerker, avant de finir au sol avec la riposte évidemment.

Mon loup garou se relève et contourne la maison rouge.

le brave réussit à se désengager et choppe mon autre nécromancien mais là encore je sauve tout !


J'appelle à l'aide tous mes squelettes pour défendre mes nécros mais avec la défiance tribale rien à faire ça ne blesse pas. 

Nous tirons un tour 5 et cette fois c'est orgie de pouvoir pour moi 12 PP.

Hervé tente un zap sur le zombie aux plans, mais les dés ne sont pas avec lui. De toute manière avec mon stock je vais cracher autant de PP que nécessaires pour défendre mes unités précieuses !

Le loup garou va débusquer le berzerker dans la maison et le tue.



Le trancheur fracasse enfin le crâne du nécro. Aie.

Il résiste aux attaques du squelette et du zombie.

C'est la fin pour les ogres, mon nécromancien se désengage pour se planquer devant la porte de la maison blanche à droite tandis que le faucheur et le spectre viennent massacrer le courageux brave. 

Mon modeste zombie détient toujours les plans. C'est donc une victoire pour les morts-vivants au terme d'une mêlée générale assez stressante pour les deux parties.

Hervé a clairement choisi une némésis, il s'en doutait et voulait tester. Il est clair que la règle des morts-vivants est idéale face à tout ce qui tape fort. Il n'était pas facile pour lui d'aller chercher mes nécros au milieu de ce fatras de squelettes et de zombies. 

D'un autre côté la règle défiance tribale  d'une part qui ajoute 1 dé d'armure pour tout le round à tout le monde combiné à la règle intimidants d'autre part qui permet aux ogres d'ignorer 1 figurine non grande pour le calcul de la supériorité numérique lui a également bien servi à amortir mes attaques puisque mes soldats de base n'ont qu'1 dés d'attaque et comptent sur la supériorité numérique or là il leur fallait 3 figurines pour gagner la supériorité tandis que lui sauvegardait avec un dé en plus. Bref, j'ai galéré à blesser et mes deux frappeurs étaient privés de cible pendant 2 rounds à cause de la mêlée générale au centre qui a pris toute la largeur de la rue.

Hervé a été très satisfait de ses ogres en terme de jeu et je le comprends puisque les ayant joué quelques fois je les trouve effectivement très sympas à jouer. Pour ma part sur le papier le mort vivant semblait relou et dans les faits ça s'est confirmé. Vanguard retranscrit très bien le côté "je suis une merde mais tu va en chier pour me tuer", c'était fun de faire des remparts de chair et d'organiser une myriade de pions, ça fait vraiment "l'armée des morts".

































2 commentaires:

Rapport de bataille Kings of War Morts-vivants vs Gobelins

Ce samedi, après plusieurs parties de Vanguard, nous avons décidé avec le padawan Loris de refaire une bataille de Kings of War pour changer...